L’avenir du travail passe par l’Intelligence Artificielle

19 novembre 2020

6 min

L’avenir du travail passe par l’Intelligence Artificielle

La santé est l’un des premiers secteurs où l’Intelligence Artificielle (IA) a pu démontrer tout son potentiel. Depuis la réalisation de diagnostics, jusqu’à la robotisation de certains actes médicaux, l’IA a apporté des transformations majeures. Pour autant, nous observons encore de nombreux freins de la part des entreprises, à intégrer cette nouvelle technologie dans leur organisation de travail. Sans doute parce que l’Intelligence Artificielle inspire encore chez certains beaucoup de fantasmes.

Cependant, nous utilisons l’IA tous les jours avec notre smartphone par exemple. Dans un cadre privé, nous apprécions son assistance qui facilite notre quotidien, notre organisation et nos loisirs. Mais qu’en est-il dans un cadre professionnel ? Les entreprises pourront-elles se passer de l’IA ? Quel avenir pour le travail avec l’Intelligence Artificielle ? C’est le sujet de notre article.

Autonomiser certaines tâches

Nous le savons, l’IA permet d’automatiser certaines tâches, même complexes, si elles sont fondées sur des règles et des normes prédéterminées. C’est le principe de tout système informatique. Ainsi, à l’avenir les tâches les plus répétitives seront optimisées ou accélérées grâce à l’intelligence artificielle, avec laquelle nous devrons apprendre à interagir.

Pour rester sur l’exemple du secteur de la santé, l’IA participe déjà à mieux diagnostiquer des pathologies, comme repérer certaines tumeurs. En revanche, seul le personnel médical reste capable de prendre en charge un patient, de l’écouter, ou pour le dire plus simplement, de faire preuve d’empathie.

Nous pouvons donc nous attendre à ce que l’Intelligence Artificielle entraîne à terme une déqualification relative de certaines tâches, au profit d’une montée en qualification des travailleurs.

Anticiper la mutation du travail dans l’entreprise

Les effets de l’IA sur les qualifications sont complexes. Elles dépendent des orientations stratégiques décidées aujourd’hui par les dirigeants d’entreprise. Ces choix auront un impact sur le développement futur de leurs activités. 

Finalement, ce qui se joue actuellement sur la mutation du travail, c’est la manière dont elle sera déployée dans les organisations. Les gains de productivité attendus sont en effet très importants. Quand l’IA gère les tâches élémentaires, elle favorise à la fois un renforcement des besoins de spécialisation et le développement d’un statut généraliste. 

Nous pourrions ainsi assister à une spécialisation de certains métiers. Les services de ressources humaines auront comme défi de trouver une complémentarité entre l’utilisation de l’IA et le développement des compétences des salariés. L’objectif restera d’améliorer toujours les conditions de travail et la productivité.

Lire aussi : Comment gagner en productivité au travail ?

Arbitrer entre spécialisation et complémentarité

L’avenir du travail passe naturellement par l’Intelligence Artificielle. Son déploiement dans les entreprises modifie l’organisation du travail et améliore son efficacité. Une fois en place, les outils comme la Digital Workplace par exemple, transforment la gestion des informations, simplifient la planification des activités et renforcent la collaboration entre les différents acteurs. 

Les compétences transversales, comme la capacité à communiquer ou encore les savoir-faire organisationnels, deviendront de plus en plus importantes pour assurer une bonne complémentarité entre les l’IA et les travailleurs.

Ce n’est pas la première fois qu’une nouvelle technologie révolutionne le monde du travail. Grâce à l’Intelligence Artificielle, les processus seront plus efficaces, les expériences davantage personnalisées et les clients plus satisfaits. 

L’importance de la donnée

L’intelligence artificielle est un moyen de traiter de ce qui est réellement important : la donnée. Sur ce sujet, SharePlace se positionne comme la première plateforme de collaboration capable d’unifier les données pour les présenter sur une interface simple et ergonomique. Habituellement silotées dans différents outils (email, espace de stockage Drive, solution de gestion de projet type Trello ou encore messagerie instantanée type Slack), les données ne communiquent pas entre elles.

Les autres plateformes de collaboration du marché se positionne plutôt comme des portails à l’instar de Microsoft Teams (portail des logiciels Microsoft) ou encore Slack (messagerie instantanée qui se connectent par API). En effet, l’utilisateur passe son temps à jongler entre les outils ou à chercher l’information entre les onglets. Résultat, l’expérience de travail est compliquée.

La mission de SharePlace est de rendre le travail aussi naturel que de se dire bonjour. Pour cela, nous proposons de se connecter à une seule et unique plateforme pour travailler avec ses équipes internes et externes. Plus besoin de passer d’un outil à un autre, toutes les informations sont centralisées et synchronisées pour partager la même information de manière synchrone et asynchrone.

SharePlace est la seule plateforme capable d’unifier la donnée et donc d’analyser les données comportementales des utilisateurs par le Machine Learning pour suggérer des actions et optimiser le travail de chacun. SharePlace facilite le travail pour simplifier la vie.

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de l’actualité